• Français
  • English
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

A Mâcon : une classe de secondes à la rencontre d’un chercheur

Tags : événement

Dans le cadre de l’opération « une classe, un chercheur », Vincent Boudon, directeur de recherche au laboratoire ICB, est allé à la rencontre d’une classe d’élèves de seconde du lycée René Cassin. Cette intervention vise à promouvoir et à valoriser les filières scientifiques dans les lycées de la région.

Cette initiative consiste en une rencontre entre un enseignant-chercheur et une classe de lycée et donne l’occasion au chercheur de présenter son parcours, son métier au quotidien, l’élaboration et la mise en œuvre de projets de recherche. Cette rencontre permet aussi de favoriser l’intérêt des élèves pour les études scientifiques, et également de découvrir les métiers liés à la recherche.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer à cette opération ?

Bertrand Guillot, professeur de physique au lycée René Cassin :

Principalement donner du sens à notre enseignement, c’est-à-dire montrer à nos élèves que ce que l’on acquiert à l’école, par exemple en physique-chimie, permet d’une part de devenir un citoyen responsable, vigilant face au flot d’informations (vraies ou fausses, vérifiables ou pas, orientées ou pas), capable de prendre des décisions argumentées dans des domaines tels que l’énergie, l’environnement, la médecine, la génétique… Et d’autre part de construire un projet professionnel réfléchi, peut-être dans le domaine scientifique. Ensuite, c’est aussi l’idée d’ouvrir une porte sur le monde de l’université et de la recherche.

Vincent Boudon :

L’opération existe depuis plusieurs années en Franche-Comté et remporte un franc succès. Elle y est menée par Manuel Grivet [Revoir son intervention lors de la Nuit de l’Antimatière], vice-président de la section BFC de la Société Française de Physique, dont je suis président.

A partir de 2010, nous avons souhaité étendre l’opération en Bourgogne, non sans quelques couacs. En 2018, j’ai décidé de passer directement par le Rectorat, en contactant Paul Germain. Il a été enthousiaste et a permis de relancer l’opération.

Pensez-vous que cette expérience est susceptible d’améliorer la perception qu’ont les élèves des sciences en général ?

Bertrand Guillot :

Oui, dans la mesure où l’intervention de Vincent Boudon a été particulièrement appréciée, comme j’ai pu le constater en revenant le lendemain avec eux sur sa visite.

La présentation a été ressentie comme ludique et vivante, adaptée au niveau de seconde la plupart du temps et contenant beaucoup d’informations. Le sujet les a intéressé. Certains élèves ont eu du mal à suivre la première heure parce qu’il fallait être très attentif (et pas trop fatigué !), le déroulement de la deuxième heure a été plus facile par le fait d’enchaîner les questions et les réponses. Très peu d’élèves avaient déjà été en contact avec un chercheur.

Vincent Boudon :

Oui ! Les élèves (et le public en général) ne savent pas vraiment comment se passe la recherche scientifique. Cette opération est donc un excellent moyen de faire échanger élèves et chercheurs autour d’un sujet, de manière souple.

Pourquoi avoir choisi une classe de seconde ?

Bertrand Guillot :

J’enseigne cette année en seconde et en Terminale S. Du point de vue du calendrier, l’opération était programmée après la fermeture de Parcoursup donc n’avait plus d’intérêt en Terminale en terme d’orientation. Cependant, la présentation de Vincent Boudon, et le grand nombre de notions vues en TS (ondes, spectres, Doppler, lois de Kepler, relativité…) auxquelles il a fait référence, constituerait un excellent exercice de révision pour le bac. En seconde, nos élèves sont encore très indécis sur le choix des spécialités de première. Cette opération s’intègre dans notre mission d’accompagnement à l’orientation.

Les élèves ont été très enthousiastes à l’idée de pouvoir poser des questions sur un sujet pointu comme celui des exoplanètes. Ils ont notamment été nombreux à questionner Vincent Boudon sur différentes thématique liées à l’Univers – Qu’est-ce qu’un trou noir ? Est-ce que les étoiles sont éternelles ? Qu’y avait-il avant l’univers ? Et d’autres plus intéressées – Quelles études ? Pour quel salaire ?

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Log In

Create an account