• Français
  • English
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Reflets de la physique : un article pour saisir les collisions moléculaires

Tags : publication

Trois enseignants-chercheurs du laboratoire ICB (département ICQ), G. Guillon, P. Honvault et M. Lepers, avec deux collègues de l’université de Bordeaux et du Havre, viennent de publier un article intitulé « Collisions moléculaires en phase gazeuse : récents développements théoriques et perspectives » dans le numéro 61 de la revue de la Société Française de Physique (SFP), Reflets de la Physique.

C’est l’occasion pour ces chercheurs de faire connaître leurs travaux à des scientifiques qui travaillent dans d’autres domaines de recherche en physique, mais aussi à des étudiants dans la filière physique à partir de la 3ème année de licence.

Surface d’énergie potentielle (SEP) de la molécule HCO impliquée en tant que complexe intermédiaire dans la réaction C + OH → CO + H : énergie électronique en fonction des distances C-OH et O-H (en rayons de Bohr, 0,529 Å) à un angle g fixé de 67°. L’insert illustre les coordonnées de Jacobi (R,r,g) pour l’arrangement C + OH, R et r étant les normes des vecteurs correspondants indiqués dans l’insert. CM est le centre de masse de OH.

L’étude théorique des collisions entre atomes et molécules se fait à l’aide de simulations numériques basées principalement sur la physique quantique. Ces dernières sont nécessaires pour comprendre et modéliser le plus précisément possible des milieux aussi variés que les nuages interstellaires, l’atmosphère terrestre ou encore des gaz quantiques ultrafroids.

> Lire l’article en intégralité

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}

Log In

Create an account