• Français
  • English
  • Français
  • English

Fiche de : Lionel MAURIZI

Département :
Nanosciences


Fonction :

CR CNRS



Localisation :

C408A

Tél. : +333 80 39 61 71
E-mail : lionel.maurizi@u-bourgogne.fr

Researchgate profile

De formation ingénieur en génie des procédés, j’ai obtenu en 2010 une thèse de doctorat en chimie-physique sur la synthèse et la caractérisation de nanoparticules pour applications biomédicales. Tout en approfondissant mes compétences en nanoparticules j’ai acquis de nouveaux savoirs sur les thématiques de toxicité et de comportements biologiques des nanohybrides à visées médicales.

Avec mes expériences postdoctorales de 2011 à 2016 notamment à l’EPFL, j’ai continué à m’intéresser aux développements de méthodes de synthèses et d’analyses de nanomatériaux de type « GMP-like » pour répondre aux exigences pharmaceutiques et médicales. J’ai aussi plus orienté ma recherche vers l’étude et la compréhension du rôle de la physico-chimie des nanoobjets sur le monde du vivant et plus particulièrement leurs interactions avec les protéines des milieux biologiques : la « Protein Corona ».

Cette thématique est le moteur de ma recherche actuelle au laboratoire ICB.

Carrière en détails

2007-2010: Suite à une formation d’ingénieur en génie des procédés de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), j’ai commencé une thèse de doctorat en chimie physique au laboratoire ICB sur l’Elaboration de nanoparticules fonctionnelles: applications comme agents de contraste en IRM. Ma recherche s’articulait alors sur la synthèse de nanoparticules magnétiques par voie chimie douce et hydrothermale en continu avec contrôle des propriétés physicochimiques par des caractérisations systématiques. La surface de ces nanoparticules a ensuite été modifiée et fonctionnalisée pour les rendre biocompatibles, non toxiques et ciblantes dans le but d’être utilisées comme agents de contraste en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM).

2011-2015: J’ai travaillé durant 4 ans au sein de l’équipe du Pr. Hofmann à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) dans le cadre du projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques. Ma recherche a été centrée d’une part sur la reproductibilité et le scale-up de synthèses et de méthodes pour répondre aux enjeux biomédicaux. D’un autre côté, j’ai étudié les interactions entre les nanoparticules et les protéines dans le but de mieux comprendre leurs comportements biologiques, domaine scientifique plus communément appelée la « Protein Corona« .

2015-2016: Suite à ces projets, j‘ai continué ma recherche à Dublin City University (Pr. Dermot Brougham) dans le cadre du projet européen UNION. Puis, à l’Université de Basel (Pr. Cornelia Palivan), j’ai travaillé sur un projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research). Le but de ces deux projets étaient majoritairement le développement de solutions physico-chimiques de types « nano-flowers » ou « nano-vesicles » pour les applications biomédicales.

Depuis fin 2016: Je suis recruté au sein de l’équipe du Pr. Nadine Millot du département nanonosciences du laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne en tant que chargé de recherche du CNRS pour poursuivre ma thématique de recherche sur le développement de solutions nanomédicales et la compréhension de leurs comportements biologiques.


Principaux domaines de compétences

  • Contrôle de la physico-chimie des nanomatériaux

Plus de détails

  • Synthèse de nanoparticules inorganiques de (SPIONs, TiONTs, AuNPs, polymersomes).
  • Contrôle de la taille, du degré d’oxydation, de la composition et de la morphologie des nanoparticules.
  • Développement de méthodes reproductibles et de « scale-up » pour les nanomatériaux
  • Modification de surface des nanomatériaux pour le biomédical « GMP-like »

Plus de détails

  • Modification de surface des nanoparticules pour les rendre biocompatibles (polymères, systèmes cœur/coquille, molécules organiques…).
  • Fonctionnalisation de nanohybrides avec molécules ciblantes ou pour détections bimodales.
  • Méthodes reproductibles et compatibles avec applications in vitro et in vivo et études de pharmaco-cinétiques.
  • Interactions biologiques des nanomatériaux

Plus de détails

  • Etudes des comportements biologiques des nanoparticules telles que la cytotoxicité, les interactions cellulaires et la biodistribution.
  • Développement de méthodes d’analyses innovantes des nanohybrides pour les études biologiques.
  • Compréhension du rôle de la physico-chimie des matériaux sue les interactions nanoparticules / protéines: Protein Corona

Projets en cours

  • 2017-2018 au CNRS: Projet BQR (Bonus Qualité Recherche): Interactions in vivo des nanoparticules biocompatibles avec les protéines biologiques : influences sur la biodistribution

Projets principaux terminés

  • De 2011 à 2014 à l’EPFL: Projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques.

Plus de détails

Description du projet:

Malgré l’amélioration des traitements pour l’arthrite rhumatoïde (RA), il n’existe aujourd’hui que peu de traitement pour l’ostéo-arthrite (OA). RA se développe dans 1% de la population et OA a une fréquence de l’ordre de 12%. Pour que les traitements soient efficaces, leurs détections précoces sont primordiales.
L’objectif principal du projet NanoDiaRA a été le développement d’outils diagnostic issus des nanotechnologies pour détecter précocement ces pathologies. Des nanoparticules ont été choisies pour être utilisées comme agents de contraste en imagerie par résonance magnétique (IRM) et pour cibler spécifiquement les zones d’inflammation et ainsi améliorer l’administration des antiinflammatoires tout en diminuant leurs effets indésirables. Un outil diagnostic de détection des biomarqueurs spécifiques aux pathologies arthritiques basé sur des nanoparticules couplées à des microréacteurs a également été développé pour des essais immunologiques améliorés et plus sensibles.Le projet NanoDiaRA était divisé en 9 work packages.
Work Packages de recherche:
WP 1: Particle coating and functionalisation and novel equipment for coating and separation
WP 2: Inflammation and tissue damage detection by cell and tissue tracking and molecular MRI based imaging
WP 3a: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: targets, antibodies and peptides
WP 3b: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: Clinical relevance
WP 4: Development of bioassays
WP 7: Toxicity
Work Packages de support:
WP 5: Scientific Coordination and Data Management
WP 6: Ethical, Legal, and Social Aspects, Technology Assessment (ELSI)
WP 8: Dissemination of Results and Foreground, Communication, Education & Training
WP 9: Management
  • En 2016 à l’Université de Basel: Projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research) Molecular Systems Engineering sur le développement de systèmes moléculaires complexes se rapprochant des systèmes cellulaires

Plus de détails

Description du projet:

Ce projet NCCR regroupait des domaines multidisciplinaires allant de la chimie à la biologie en passant la physique, l’informatique ou les biostatistiques.
L’objectif principal de ce projet « Molecular Systems Engineering » était de créer des agencements moléculaires complexes pour imiter la nature et notamment les réactions cellulaires. De tels systèmes peuvent être utilisés pour des productions industrielles de molécules organiques (enzymes par exemple) ou pour contrôler les systèmes cellulaires pour des applications en santé.Le projet Molecular Systems Egineering était divisé en 4 Work Packages:
WP 1: Molecular modules
WP 2: Molecular systems
WP 3: Molecular factories
WP 4: Cellular systems

44 conférences nationales et internationales dont: 5 présentations invitées avec des collaborateurs internationaux


Sélection récente:

    • Multifunctional SPIONs for bimodal imaging; L. Maurizi, G. Thomas, T. Courant, J. Boudon, M. Moreau, A. Oudot, C. Goze, P. Walker, F. Demoisson, F. Denat, F. Brunotte and N. Millot; IMAPPI Workshop 2018 ; Dijon, France; Juil. 2018
    • Innovative SPIONs for multimodal imaging: MRI/PET and MRI/optical imaging; J. Boudon, G. Thomas, L. Maurizi and N. Millot; ICONAN 2016; Paris, France; Sept. 2016
    • Nanoparticles as MRI contrast agent for early diagnosis of R.A.: effects of Amino-PVA coated SPIONs on CD4+ T cell activity; C. Strehl, L. Maurizi, S. Hermann, T. Häupl, H. Hofmann, F. Buttgereit and T. Gaber; EULAR 2016; London; UK; Juin 2016
    • In vivo tracking of MSC with SPION in a rat arthritis model; L. A. Crowe, A. Gramoun, F Schulze, L. Maurizi, H. Hofmann, A. Ode, G. Duda and J.-P. Vallée; ISMRM Workshop; Toronto, Canada; Juin 2015
    • Nanomedicine: applications of nanoparticles; L. Maurizi; Hôpital Jules Gonin; Lausanne, Switzerland; Jan. 2015; conférence invitée
    • Coating effects on nanoparticles proteins adsorption and biodistribution; L. Maurizi, U. Sakulkhu, M.-G. Ollivier Beuzelin, A. Gramoun, J.-P. Vallée and H.Hofmann; Nano-Thailand 2014; Pathumthani, Thailand, Nov. 2014

ORCID number: 0000-0002-6346-7623
Google scholar
scopus.com/authid/detail.uri
ResearcherID: E-3606-2016
Scopus: 40262179400

31 articles dans des journaux à comité de lecture

3 actes de conférences internationales

2 chapitres de livre

Liste détaillée


Publications les plus représentatives

    • Easy Route to Functionalize Iron Oxide Nanoparticles via Long-Term Stable Thiol Groups, Langmuir, 25, (16), 8857–8859, 2009 (DOI: 10.1021/la901602w)
    • One step continuous hydrothermal synthesis of very fine stabilized superparamagnetic nanoparticles of magnetite, Chemical Commununications, 47, (42), 11706-11708, 2011, (DOI:10.1039/C1CC15470B)
    • Protein Corona Composition of Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles with Various Physico-Chemical Properties and Coatings, Scientific Reports, 4, 5020, 2014 (DOI: 10.1038/srep05020)
    • Ex situ evaluation of the composition of protein corona of intravenously injected superparamagnetic nanoparticles in rats, Nanoscale, 6, (19), 11439-11450, 2014 (DOI: 10.1039/C4NR02793K)
    • Significance of surface charge and shell material of Super-paramagnetic Iron Oxide Nanoparticles (SPIONs) based core/shell nanoparticles on the composition of the protein corona, Biomaterials Science, 3, (2), 265-278, 2015 (DOI: 10.1039/C4BM00264D)
    • Beyond unpredictability: the importance of reproducibility in understanding the protein corona of nanoparticles, Bioconjugate Chemistry, 29 (10), 3385-3393, 2018 (DOI: 10.1021/acs.bioconjchem.8b00554)

Chapitres de livre

Nanoparticles in the Lung: Environmental Exposure and Drug Delivery
Edited by Akira Tsuda and Peter Gehr
Section VI: Special Issues / Chapter 16: Physicochemical, Colloidal, and Transport Properties
(pages 251-266)
Heinrich Hofmann, Lionel Maurizi, Marie-Gabrielle Beuzelin, Usawadee Sakulkhu and Vianney Bernau
December 19, 2014 by CRC Press – 403 Pages
ISBN 9781439892794 – CAT# K14165

Unraveling the Safety Profile of Nanoscale Particles and Materials –
From Biomedical to Environmental Applications
Edited by Andreia C. Gomes and Marisa P. Sarria
Chapter 2: Toxicological Risk Assessment of Emerging Nanomaterials: Cytotoxicity, Cellular Uptake, Effects on Biogenesis and Cell Organelle Activity, Acute Toxicity and Biodistribution of Oxide Nanoparticles
(pages 17-36)
Lionel Maurizi, Anne-Laure Papa, Julien Boudon, Sruthi Sudhakaran, Benoit Pruvost, David Vandroux, Johanna Chluba, Gerard Lizard and Nadine Millot
March, 2018 by InTech – 172 Pages
ISBN 9789535139409
    • Projets encadrés en deuxième cycle: 5ème année école d’ingénieur: ESIREM (École supérieure d’ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique)
    • Co-encadrements de doctorat: 3 projets (8 publications)
    • Direction de Master 2: 8 projets (3 publications)
    • Direction de Master 1 et Licence: 15 projets (3 publications)

Researchgate profile

De formation ingénieur en génie des procédés, j’ai obtenu en 2010 une thèse de doctorat en chimie-physique sur la synthèse et la caractérisation de nanoparticules pour applications biomédicales. Tout en approfondissant mes compétences en nanoparticules j’ai acquis de nouveaux savoirs sur les thématiques de toxicité et de comportements biologiques des nanohybrides à visées médicales.

Avec mes expériences postdoctorales de 2011 à 2016 notamment à l’EPFL, j’ai continué à m’intéresser aux développements de méthodes de synthèses et d’analyses de nanomatériaux de type « GMP-like » pour répondre aux exigences pharmaceutiques et médicales. J’ai aussi plus orienté ma recherche vers l’étude et la compréhension du rôle de la physico-chimie des nanoobjets sur le monde du vivant et plus particulièrement leurs interactions avec les protéines des milieux biologiques : la « Protein Corona ».

Cette thématique est le moteur de ma recherche actuelle au laboratoire ICB.

Carrière en détails

2007-2010: Suite à une formation d’ingénieur en génie des procédés de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), j’ai commencé une thèse de doctorat en chimie physique au laboratoire ICB sur l’Elaboration de nanoparticules fonctionnelles: applications comme agents de contraste en IRM. Ma recherche s’articulait alors sur la synthèse de nanoparticules magnétiques par voie chimie douce et hydrothermale en continu avec contrôle des propriétés physicochimiques par des caractérisations systématiques. La surface de ces nanoparticules a ensuite été modifiée et fonctionnalisée pour les rendre biocompatibles, non toxiques et ciblantes dans le but d’être utilisées comme agents de contraste en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM).

2011-2015: J’ai travaillé durant 4 ans au sein de l’équipe du Pr. Hofmann à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) dans le cadre du projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques. Ma recherche a été centrée d’une part sur la reproductibilité et le scale-up de synthèses et de méthodes pour répondre aux enjeux biomédicaux. D’un autre côté, j’ai étudié les interactions entre les nanoparticules et les protéines dans le but de mieux comprendre leurs comportements biologiques, domaine scientifique plus communément appelée la « Protein Corona« .

2015-2016: Suite à ces projets, j‘ai continué ma recherche à Dublin City University (Pr. Dermot Brougham) dans le cadre du projet européen UNION. Puis, à l’Université de Basel (Pr. Cornelia Palivan), j’ai travaillé sur un projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research). Le but de ces deux projets étaient majoritairement le développement de solutions physico-chimiques de types « nano-flowers » ou « nano-vesicles » pour les applications biomédicales.

Depuis fin 2016: Je suis recruté au sein de l’équipe du Pr. Nadine Millot du département nanonosciences du laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne en tant que chargé de recherche du CNRS pour poursuivre ma thématique de recherche sur le développement de solutions nanomédicales et la compréhension de leurs comportements biologiques.


Principaux domaines de compétences

  • Contrôle de la physico-chimie des nanomatériaux

Plus de détails

  • Synthèse de nanoparticules inorganiques de (SPIONs, TiONTs, AuNPs, polymersomes).
  • Contrôle de la taille, du degré d’oxydation, de la composition et de la morphologie des nanoparticules.
  • Développement de méthodes reproductibles et de « scale-up » pour les nanomatériaux
  • Modification de surface des nanomatériaux pour le biomédical « GMP-like »

Plus de détails

  • Modification de surface des nanoparticules pour les rendre biocompatibles (polymères, systèmes cœur/coquille, molécules organiques…).
  • Fonctionnalisation de nanohybrides avec molécules ciblantes ou pour détections bimodales.
  • Méthodes reproductibles et compatibles avec applications in vitro et in vivo et études de pharmaco-cinétiques.
  • Interactions biologiques des nanomatériaux

Plus de détails

  • Etudes des comportements biologiques des nanoparticules telles que la cytotoxicité, les interactions cellulaires et la biodistribution.
  • Développement de méthodes d’analyses innovantes des nanohybrides pour les études biologiques.
  • Compréhension du rôle de la physico-chimie des matériaux sue les interactions nanoparticules / protéines: Protein Corona

Projets en cours

  • 2017-2018 au CNRS: Projet BQR (Bonus Qualité Recherche): Interactions in vivo des nanoparticules biocompatibles avec les protéines biologiques : influences sur la biodistribution

Projets principaux terminés

  • De 2011 à 2014 à l’EPFL: Projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques.

Plus de détails

Description du projet:

Malgré l’amélioration des traitements pour l’arthrite rhumatoïde (RA), il n’existe aujourd’hui que peu de traitement pour l’ostéo-arthrite (OA). RA se développe dans 1% de la population et OA a une fréquence de l’ordre de 12%. Pour que les traitements soient efficaces, leurs détections précoces sont primordiales.
L’objectif principal du projet NanoDiaRA a été le développement d’outils diagnostic issus des nanotechnologies pour détecter précocement ces pathologies. Des nanoparticules ont été choisies pour être utilisées comme agents de contraste en imagerie par résonance magnétique (IRM) et pour cibler spécifiquement les zones d’inflammation et ainsi améliorer l’administration des antiinflammatoires tout en diminuant leurs effets indésirables. Un outil diagnostic de détection des biomarqueurs spécifiques aux pathologies arthritiques basé sur des nanoparticules couplées à des microréacteurs a également été développé pour des essais immunologiques améliorés et plus sensibles.Le projet NanoDiaRA était divisé en 9 work packages.
Work Packages de recherche:
WP 1: Particle coating and functionalisation and novel equipment for coating and separation
WP 2: Inflammation and tissue damage detection by cell and tissue tracking and molecular MRI based imaging
WP 3a: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: targets, antibodies and peptides
WP 3b: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: Clinical relevance
WP 4: Development of bioassays
WP 7: Toxicity
Work Packages de support:
WP 5: Scientific Coordination and Data Management
WP 6: Ethical, Legal, and Social Aspects, Technology Assessment (ELSI)
WP 8: Dissemination of Results and Foreground, Communication, Education & Training
WP 9: Management
  • En 2016 à l’Université de Basel: Projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research) Molecular Systems Engineering sur le développement de systèmes moléculaires complexes se rapprochant des systèmes cellulaires

Plus de détails

Description du projet:

Ce projet NCCR regroupait des domaines multidisciplinaires allant de la chimie à la biologie en passant la physique, l’informatique ou les biostatistiques.
L’objectif principal de ce projet « Molecular Systems Engineering » était de créer des agencements moléculaires complexes pour imiter la nature et notamment les réactions cellulaires. De tels systèmes peuvent être utilisés pour des productions industrielles de molécules organiques (enzymes par exemple) ou pour contrôler les systèmes cellulaires pour des applications en santé.Le projet Molecular Systems Egineering était divisé en 4 Work Packages:
WP 1: Molecular modules
WP 2: Molecular systems
WP 3: Molecular factories
WP 4: Cellular systems

44 conférences nationales et internationales dont: 5 présentations invitées avec des collaborateurs internationaux


Sélection récente:

    • Multifunctional SPIONs for bimodal imaging; L. Maurizi, G. Thomas, T. Courant, J. Boudon, M. Moreau, A. Oudot, C. Goze, P. Walker, F. Demoisson, F. Denat, F. Brunotte and N. Millot; IMAPPI Workshop 2018 ; Dijon, France; Juil. 2018
    • Innovative SPIONs for multimodal imaging: MRI/PET and MRI/optical imaging; J. Boudon, G. Thomas, L. Maurizi and N. Millot; ICONAN 2016; Paris, France; Sept. 2016
    • Nanoparticles as MRI contrast agent for early diagnosis of R.A.: effects of Amino-PVA coated SPIONs on CD4+ T cell activity; C. Strehl, L. Maurizi, S. Hermann, T. Häupl, H. Hofmann, F. Buttgereit and T. Gaber; EULAR 2016; London; UK; Juin 2016
    • In vivo tracking of MSC with SPION in a rat arthritis model; L. A. Crowe, A. Gramoun, F Schulze, L. Maurizi, H. Hofmann, A. Ode, G. Duda and J.-P. Vallée; ISMRM Workshop; Toronto, Canada; Juin 2015
    • Nanomedicine: applications of nanoparticles; L. Maurizi; Hôpital Jules Gonin; Lausanne, Switzerland; Jan. 2015; conférence invitée
    • Coating effects on nanoparticles proteins adsorption and biodistribution; L. Maurizi, U. Sakulkhu, M.-G. Ollivier Beuzelin, A. Gramoun, J.-P. Vallée and H.Hofmann; Nano-Thailand 2014; Pathumthani, Thailand, Nov. 2014

Efficient Quantification by X-ray Photoelectron Spectroscopy and Thermogravimetric Analyses of the One-Pot Grafting of Two Molecules on the Surface of Iron Oxide Nanoparticles

Lionel Maurizi, Fadoua Sallem, Julien Boudon, Olivier Heintz, Harender Bisht, Frederic Bouyer, Nadine Millot,
Journal : J. Nanosci. Nanotechnol. - n° 19 - 2019 - 4920-4929

Elaboration of Trans-Resveratrol Derivative-Loaded Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles for Glioma Treatment

Fadoua Sallem, Rihab Haji, Dominique Vervandier-Fasseur, Thomas Nury, Lionel Maurizi, Julien Boudon, Gerard Lizard, Nadine Millot,
Journal : Nanomaterials - n° 9 - 2019 - 287

Innovative Magnetic Nanoparticles for PET/MRI Bimodal Imaging

Guillaume Thomas, Julien Boudon, Lionel Maurizi, Mathieu Moreau, Paul Walker, Isabelle Severin, Alexandra Oudot, Christine Goze, Sophie Poty, Jean-Marc Vrigneaud, Frederic Demoisson, Franck Denat, Francois Brunotte, Nadine Millot,
Journal : ACS Omega - n° 4 - 2019 - 2637-2648

Nanoscience-Based Strategies to Engineer Antimicrobial Surfaces

Serena Rigo, Chao Cai, Gesine Gunkel-Grabole, Lionel Maurizi, Xiaoyan Zhang, Jian Xu, Cornelia G. Palivan,
Journal : Adv. Sci. - n° 5 - 2018 - 1700892

In vitro interaction and biocompatibility of titanate nanotubes with microglial cells

S. Sruthi, A. Loiseau, J. Boudon, F. Sallem, L. Maurizi, P. V. Mohanan, G. Lizard, N. Millot,
Journal : Toxicol. Appl. Pharmacol. - n° 353 - 2018 - 74-86

Characterization of liposome-containing SPIONs conjugated with anti-CD20 developed as a novel theranostic agent for central nervous system lymphoma

S. Saesoo, S. Sathornsumetee, P. Anekwiang, C. Treetidnipa, P. Thuwajit, S. Bunthot, W. Maneeprakorn, L. Maurizi, H. Hofmann, Ruktanonchai Uracha Rungsardthong, N. Saengkrit,
Journal : Colloid Surf. B-Biointerfaces - n° 161 - 2018 - 497-507

Cellular interactions of functionalized superparamagnetic iron oxide nanoparticles on oligodendrocytes without detrimental side effects: Cell death induction, oxidative stress and inflammation

S. Sruthi, L. Maurizi, T. Nury, F. Sallem, J. Boudon, J. M. Riedinger, N. Millot, F. Bouyer, G. Lizard,
Journal : Colloid Surf. B-Biointerfaces - n° 170 - 2018 - 454-462

Beyond Unpredictability: The Importance of Reproducibility in Understanding the Protein Corona of Nanoparticles

Sandra Galmarini, Usawadee Hanusch, Manon Giraud, Noelie Cayla, Diego Chiappe, Nadia von Moos, Heinrich Hofmann, Lionel Maurizi,
Journal : Bioconjugate Chem. - n° 29 - 2018 - 3385-3393

Effectiveness of hand washing on the removal of iron oxide nanoparticles from human skin ex vivo

Nastassja A. Lewinski, Aurelie Berthet, Lionel Maurizi, Antoine Eisenbeis, Nancy B. Hopf,
Journal : J. Occup. Environ. Hyg. - n° 14 - 2017 -

Superparamagnetic nanohybrids with cross-linked polymers providing higher in vitro stability

Weerakanya Maneeprakorn, Lionel Maurizi, Hathainan Siriket, Tuksadon Wutikhun, Tararaj Dharakul, Heinrich Hofmann,
Journal : J. Mater. Sci. - n° 52 - 2017 - 9249-9261

Modification of the surface of superparamagnetic iron oxide nanoparticles to enable their safe application in humans

Cindy Strehl, Lionel Maurizi, Timo Gaber, Paula Hoff, Thomas Broschard, A. Robin Poole, Heinrich Hofmann, Frank Buttgereit,
Journal : Int. J. Nanomed. - n° 11 - 2016 - 5883-5896

Effects of PVA-coated nanoparticles on human T helper cell activity

Cindy Strehl, Saskia Schellmann, Lionel Maurizi, Margarethe Hofmann-Amtenbrink, Thomas Haeupl, Heinrich Hofmann, Frank Buttgereit, Timo Gaber,
Journal : Toxicol. Lett. - n° 245 - 2016 - 52-58

NANOPARTICLES AS MRI CONTRAST AGENT FOR EARLY DIAGNOSIS OF RA: EFFECTS OF AMINO-PVA-COATED SPIONS ON CD4+T CELL ACTIVITY

C. Strehl, L. Maurizi, S. Hermann, T. Haeupl, H. Hofmann, F. Buttgereit, T. Gaber,
Journal : Ann. Rheum. Dis. - n° 75 - 2016 - 901-901

Pro-oxidant effects of nano-TiO2 on Chlamydomonas reinhardtii during short-term exposure

Nadia von Moos, Volodymyr B. Koman, Christian Santschi, Olivier J. F. Martin, Lionel Maurizi, Amarnath Jayaprakash, Paul Bowen, Vera I. Slaveykova,
Journal : RSC Adv. - n° 6 - 2016 - 115271-115283

Bidirectional Transfer Study of Polystyrene Nanoparticles across the Placental Barrier in an ex Vivo Human Placental Perfusion Model

Stefanie Grafmueller, Pius Manser, Liliane Diener, Pierre-Andre Diener, Xenia Maeder-Althaus, Lionel Maurizi, Wolfram Jochum, Harald F. Krug, Tina Buerki-Thurnherr, Ursula von Mandach, Peter Wick,
Journal : Environ. Health Perspect. - n° 123 - 2015 - 1280-1286

Transfer studies of polystyrene nanoparticles in the ex vivo human placenta perfusion model: key sources of artifacts

Stefanie Grafmueller, Pius Manser, Liliane Diener, Lionel Maurizi, Pierre-Andre Diener, Heinrich Hofmann, Wolfram Jochum, Harald F. Krug, Tina Buerki-Thurnherr, Ursula von Mandach, Peter Wick,
Journal : Sci. Technol. Adv. Mater. - n° 16 - 2015 - 044602

The In-Vivo Use of Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles to Detect Inflammation Elicits a Cytokine Response but Does Not Aggravate Experimental Arthritis

Eline A. Vermeij, Marije I. Koenders, Miranda B. Bennink, Lindsey A. Crowe, Lionel Maurizi, Jean-Paul Vallee, Heinrich Hofmann, Wim B. van den Berg, Peter L. E. M. van Lent, Fons A. J. van de Loo,
Journal : PLoS One - n° 10 - 2015 -

Effects of PVA coated nanoparticles on human immune cells

Cindy Strehl, Timo Gaber, Lionel Maurizi, Martin Hahne, Roman Rauch, Paula Hoff, Thomas Haeupl, Margarethe Hofmann-Amterbrink, A. Robin Poole, Heinrich Hofmann, Frank Buttgereit,
Journal : Int. J. Nanomed. - n° 10 - 2015 - 3429-3445

Significance of surface charge and shell material of superparamagnetic iron oxide nanoparticle (SPION) based core/shell nanoparticles on the composition of the protein corona

Usawadee Sakulkhu, Morteza Mahmoudi, Lionel Maurizi, Geraldine Coullerez, Margarethe Hofmann-Amtenbrink, Marcel Vries, Mahdi Motazacker, Farhad Rezaee, Heinrich Hofmann,
Journal : Biomater. Sci. - n° 3 - 2015 - 265-278

Polymer Adsorption on Iron Oxide Nanoparticles for One-Step Amino-Functionalized Silica Encapsulation

Lionel Maurizi, Alexis Claveau, Heinrich Hofmann,
Journal : J. Nanomater. - n° - 2015 - 732719

Influence of Surface Charge and Polymer Coating on Internalization and Biodistribution of Polyethylene Glycol-Modified Iron Oxide Nanoparticles

Lionel Maurizi, Anne-Laure Papa, Laure Dumont, Frederic Bouyer, Paul Walker, David Vandroux, Nadine Millot,
Journal : J. Biomed. Nanotechnol. - n° 11 - 2015 - 126-136

Ex situ evaluation of the composition of protein corona of intravenously injected superparamagnetic nanoparticles in rats

Usawadee Sakulkhu, Lionel Maurizi, Morteza Mahmoudi, Mahdi Motazacker, Marcel Vries, Azza Gramoun, Marie-Gabrielle Ollivier Beuzelin, Jean-Paul Vallee, Farhad Rezaee, Heinrich Hofmann,
Journal : Nanoscale - n° 6 - 2014 - 11439-11450

Aqueous stabilisation of carbon-encapsulated superparamagnetic alpha-iron nanoparticles for biomedical applications

Noemi Aguilo-Aguayo, Lionel Maurizi, Sandra Galmarini, Marie Gabrielle Ollivier-Beuzelin, Geraldine Coullerez, Enric Bertran, Heinrich Hofmann,
Journal : Dalton Trans. - n° 43 - 2014 - 13764-13775

Monitoring the effects of dexamethasone treatment by MRI using in vivo iron oxide nanoparticle-labeled macrophages

Azza Gramoun, Lindsey A. Crowe, Lionel Maurizi, Wolfgang Wirth, Frank Tobalem, Kerstin Grosdemange, Geraldine Coullerez, Felix Eckstein, Marije I. Koenders, Wim B. Van den Berg, Heinrich Hofmann, Jean-Paul Vallee,
Journal : Arthritis Res. Ther. - n° 16 - 2014 -

Amino-polyvinyl Alcohol Coated Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles are Suitable for Monitoring of Human Mesenchymal Stromal Cells In Vivo

Frank Schulze, Anke Dienelt, Sven Geissler, Paul Zaslansky, Janosch Schoon, Katja Henzler, Peter Guttmann, Azza Gramoun, Lindsey A. Crowe, Lionel Maurizi, Jean-Paul Vallee, Heinrich Hofmann, Georg N. Duda, Andrea Ode,
Journal : Small - n° 10 - 2014 - 4340-4351

IMPACT OF AMINO-PVA COATED NANOPARTICLES ON VIABILITY AND CYTOKINE SECRETION OF HUMAN IMMUNE CELLS OBTAINED FROM HEALTHY DONORS AND PATIENTS WITH RHEUMATOID ARTHRITIS

C. Strehl, T. Gaber, M. Jakstadt, M. Hahne, P. Hoff, L. Maurizi, H. Hofmann, G. -R. Burmester, F. Buttgereit,
Journal : Ann. Rheum. Dis. - n° 73 - 2014 - 219-219

Protein Corona Composition of Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles with Various Physico-Chemical Properties and Coatings

Usawadee Sakulkhu, Morteza Mahmoudi, Lionel Maurizi, Jatuporn Salaklang, Heinrich Hofmann,
Journal : Sci Rep - n° 4 - 2014 - 5020

A fast and reproducible method to quantify magnetic nanoparticle biodistribution

Lionel Maurizi, Usawadee Sakulkhu, Azza Gramoun, Jean-Paul Vallee, Heinrich Hofmann,
Journal : Analyst - n° 139 - 2014 - 1184-1191

Syntheses of cross-linked polymeric superparamagnetic beads with tunable properties

Lionel Maurizi, Usawadee Sakulkhu, Lindsey A. Crowe, Vanessa Mai Dao, Nicolas Leclaire, Jean-Paul Vallee, Heinrich Hofmann,
Journal : RSC Adv. - n° 4 - 2014 - 11142-11146

Fast and continuous synthesis of nanostructured iron spinel in supercritical water: influence of cations and citrates

L. Maurizi, F. Bouyer, M. Ariane, R. Chassagnon, N. Millot,
Journal : RSC Adv. - n° 4 - 2014 - 45673-45678

Visible light optical coherence correlation spectroscopy

Stephane Broillet, Daniel Szlag, Arno Bouwens, Lionel Maurizi, Heinrich Hofmann, Theo Lasser, Marcel Leutenegger,
Journal : Opt. Express - n° 22 - 2014 - 21944-21957

One step continuous hydrothermal synthesis of very fine stabilized superparamagnetic nanoparticles of magnetite

Lionel Maurizi, Frederic Bouyer, Jeremy Paris, Frederic Demoisson, Lucien Saviot, Nadine Millot,
Journal : Chem. Commun. - n° 47 - 2011 - 11706-11708

Synthesis of Titanate Nanotubes Directly Coated with USPIO in Hydrothermal Conditions: A New Detectable Nanocarrier

Anne-Laure Papa, Lionel Maurizi, David Vandroux, Paul Walker, Nadine Millot,
Journal : J. Phys. Chem. C - n° 115 - 2011 - 19012-19017

Easy Route to Functionalize Iron Oxide Nanoparticles via Long-Term Stable Thiol Groups

L. Maurizi, H. Bisht, F. Bouyer, N. Millot,
Journal : Langmuir - n° 25 - 2009 - 8857-8859
  • Projets encadrés en deuxième cycle: 5ème année école d’ingénieur: ESIREM (École supérieure d’ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique)
  • Co-encadrements de doctorat: 3 projets (8 publications)
  • Direction de Master 2: 8 projets (3 publications)
  • Direction de Master 1 et Licence: 15 projets (3 publications)
statut_ub:
batiment:
equipe_1:
OCS
fonction_equipe_1:
Agent(e) de service
mots_cles:
adresse:
onglets:
{tab=Carrière} # {tab=Projets} # {tab=Publications} # {tab=Communications} # {tab=Enseignements} # {tab=Administration} # {/tabs}
telephone:
+333 80 39 61 71
e-mail:
lionel.maurizi@u-bourgogne.fr
site_web:
departement:
a:1:{i:0;s:12:"Nanosciences";}
fonction:
CR CNRS
localisation:
C408A
texte_onglets:
[tabs] [tab title=Carrière] Researchgate profile De formation ingénieur en génie des procédés, j’ai obtenu en 2010 une thèse de doctorat en chimie-physique sur la synthèse et la caractérisation de nanoparticules pour applications biomédicales. Tout en approfondissant mes compétences en nanoparticules j’ai acquis de nouveaux savoirs sur les thématiques de toxicité et de comportements biologiques des nanohybrides à visées médicales. Avec mes expériences postdoctorales de 2011 à 2016 notamment à l’EPFL, j’ai continué à m’intéresser aux développements de méthodes de synthèses et d’analyses de nanomatériaux de type "GMP-like" pour répondre aux exigences pharmaceutiques et médicales. J’ai aussi plus orienté ma recherche vers l’étude et la compréhension du rôle de la physico-chimie des nanoobjets sur le monde du vivant et plus particulièrement leurs interactions avec les protéines des milieux biologiques : la "Protein Corona". Cette thématique est le moteur de ma recherche actuelle au laboratoire ICB.
Carrière en détails
2007-2010: Suite à une formation d’ingénieur en génie des procédés de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), j’ai commencé une thèse de doctorat en chimie physique au laboratoire ICB sur l’Elaboration de nanoparticules fonctionnelles: applications comme agents de contraste en IRM. Ma recherche s’articulait alors sur la synthèse de nanoparticules magnétiques par voie chimie douce et hydrothermale en continu avec contrôle des propriétés physicochimiques par des caractérisations systématiques. La surface de ces nanoparticules a ensuite été modifiée et fonctionnalisée pour les rendre biocompatibles, non toxiques et ciblantes dans le but d’être utilisées comme agents de contraste en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM). 2011-2015: J’ai travaillé durant 4 ans au sein de l’équipe du Pr. Hofmann à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) dans le cadre du projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques. Ma recherche a été centrée d’une part sur la reproductibilité et le scale-up de synthèses et de méthodes pour répondre aux enjeux biomédicaux. D'un autre côté, j'ai étudié les interactions entre les nanoparticules et les protéines dans le but de mieux comprendre leurs comportements biologiques, domaine scientifique plus communément appelée la "Protein Corona". 2015-2016: Suite à ces projets, j‘ai continué ma recherche à Dublin City University (Pr. Dermot Brougham) dans le cadre du projet européen UNION. Puis, à l’Université de Basel (Pr. Cornelia Palivan), j'ai travaillé sur un projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research). Le but de ces deux projets étaient majoritairement le développement de solutions physico-chimiques de types "nano-flowers" ou "nano-vesicles" pour les applications biomédicales. Depuis fin 2016: Je suis recruté au sein de l’équipe du Pr. Nadine Millot du département nanonosciences du laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne en tant que chargé de recherche du CNRS pour poursuivre ma thématique de recherche sur le développement de solutions nanomédicales et la compréhension de leurs comportements biologiques.

Principaux domaines de compétences
  • Contrôle de la physico-chimie des nanomatériaux
Plus de détails
  • Synthèse de nanoparticules inorganiques de (SPIONs, TiONTs, AuNPs, polymersomes).
  • Contrôle de la taille, du degré d’oxydation, de la composition et de la morphologie des nanoparticules.
  • Développement de méthodes reproductibles et de "scale-up" pour les nanomatériaux
  • Modification de surface des nanomatériaux pour le biomédical "GMP-like"
Plus de détails
  • Modification de surface des nanoparticules pour les rendre biocompatibles (polymères, systèmes cœur/coquille, molécules organiques…).
  • Fonctionnalisation de nanohybrides avec molécules ciblantes ou pour détections bimodales.
  • Méthodes reproductibles et compatibles avec applications in vitro et in vivo et études de pharmaco-cinétiques.
  • Interactions biologiques des nanomatériaux
Plus de détails
  • Etudes des comportements biologiques des nanoparticules telles que la cytotoxicité, les interactions cellulaires et la biodistribution.
  • Développement de méthodes d’analyses innovantes des nanohybrides pour les études biologiques.
  • Compréhension du rôle de la physico-chimie des matériaux sue les interactions nanoparticules / protéines: Protein Corona
[/tab] [tab title=Projets] Projets en cours
  • 2017-2018 au CNRS: Projet BQR (Bonus Qualité Recherche): Interactions in vivo des nanoparticules biocompatibles avec les protéines biologiques : influences sur la biodistribution
Projets principaux terminés
  • De 2011 à 2014 à l'EPFL: Projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques.
Plus de détails
Description du projet: Malgré l’amélioration des traitements pour l’arthrite rhumatoïde (RA), il n’existe aujourd’hui que peu de traitement pour l’ostéo-arthrite (OA). RA se développe dans 1% de la population et OA a une fréquence de l’ordre de 12%. Pour que les traitements soient efficaces, leurs détections précoces sont primordiales. L’objectif principal du projet NanoDiaRA a été le développement d’outils diagnostic issus des nanotechnologies pour détecter précocement ces pathologies. Des nanoparticules ont été choisies pour être utilisées comme agents de contraste en imagerie par résonance magnétique (IRM) et pour cibler spécifiquement les zones d’inflammation et ainsi améliorer l’administration des antiinflammatoires tout en diminuant leurs effets indésirables. Un outil diagnostic de détection des biomarqueurs spécifiques aux pathologies arthritiques basé sur des nanoparticules couplées à des microréacteurs a également été développé pour des essais immunologiques améliorés et plus sensibles.Le projet NanoDiaRA était divisé en 9 work packages.Work Packages de recherche: WP 1: Particle coating and functionalisation and novel equipment for coating and separation WP 2: Inflammation and tissue damage detection by cell and tissue tracking and molecular MRI based imaging WP 3a: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: targets, antibodies and peptides WP 3b: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: Clinical relevance WP 4: Development of bioassays WP 7: ToxicityWork Packages de support: WP 5: Scientific Coordination and Data Management WP 6: Ethical, Legal, and Social Aspects, Technology Assessment (ELSI) WP 8: Dissemination of Results and Foreground, Communication, Education & Training WP 9: Management
  • En 2016 à l'Université de Basel: Projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research) Molecular Systems Engineering sur le développement de systèmes moléculaires complexes se rapprochant des systèmes cellulaires
Plus de détails
Description du projet: Ce projet NCCR regroupait des domaines multidisciplinaires allant de la chimie à la biologie en passant la physique, l'informatique ou les biostatistiques. L’objectif principal de ce projet "Molecular Systems Engineering" était de créer des agencements moléculaires complexes pour imiter la nature et notamment les réactions cellulaires. De tels systèmes peuvent être utilisés pour des productions industrielles de molécules organiques (enzymes par exemple) ou pour contrôler les systèmes cellulaires pour des applications en santé.Le projet Molecular Systems Egineering était divisé en 4 Work Packages: WP 1: Molecular modules WP 2: Molecular systems WP 3: Molecular factories WP 4: Cellular systems
[/tab] [tab title=Publications] ORCID number: 0000-0002-6346-7623 Google scholar ResearcherID: E-3606-2016 Scopus: 40262179400 29 articles dans des journaux à comité de lecture 3 actes de conférences internationales 2 chapitres de livre Liste détaillée
[iframe src="http://icb.u-bourgogne.fr/publications/membres/MAURIZI_Lionel.html" width="80%" height="500"]

Publications les plus représentatives
    • Easy Route to Functionalize Iron Oxide Nanoparticles via Long-Term Stable Thiol Groups, Langmuir, 25, (16), 8857–8859, 2009 (DOI: 10.1021/la901602w)
    • One step continuous hydrothermal synthesis of very fine stabilized superparamagnetic nanoparticles of magnetite, Chemical Commununications, 47, (42), 11706-11708, 2011, (DOI:10.1039/C1CC15470B)
    • Protein Corona Composition of Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles with Various Physico-Chemical Properties and Coatings, Scientific Reports, 4, 5020, 2014 (DOI: 10.1038/srep05020)
    • Ex situ evaluation of the composition of protein corona of intravenously injected superparamagnetic nanoparticles in rats, Nanoscale, 6, (19), 11439-11450, 2014 (DOI: 10.1039/C4NR02793K)
    • Significance of surface charge and shell material of Super-paramagnetic Iron Oxide Nanoparticles (SPIONs) based core/shell nanoparticles on the composition of the protein corona, Biomaterials Science, 3, (2), 265-278, 2015 (DOI: 10.1039/C4BM00264D)
    • Beyond unpredictability: the importance of reproducibility in understanding the protein corona of nanoparticles, Bioconjugate Chemistry, 29 (10), 3385-3393, 2018 (DOI: 10.1021/acs.bioconjchem.8b00554)

Chapitres de livre
Nanoparticles in the Lung: Environmental Exposure and Drug Delivery Edited by Akira Tsuda and Peter Gehr Section VI: Special Issues / Chapter 16: Physicochemical, Colloidal, and Transport Properties (pages 251-266) Heinrich Hofmann, Lionel Maurizi, Marie-Gabrielle Beuzelin, Usawadee Sakulkhu and Vianney Bernau December 19, 2014 by CRC Press - 403 Pages ISBN 9781439892794 - CAT# K14165
Unraveling the Safety Profile of Nanoscale Particles and Materials - From Biomedical to Environmental Applications Edited by Andreia C. Gomes and Marisa P. Sarria Chapter 2: Toxicological Risk Assessment of Emerging Nanomaterials: Cytotoxicity, Cellular Uptake, Effects on Biogenesis and Cell Organelle Activity, Acute Toxicity and Biodistribution of Oxide Nanoparticles (pages 17-36) Lionel Maurizi, Anne-Laure Papa, Julien Boudon, Sruthi Sudhakaran, Benoit Pruvost, David Vandroux, Johanna Chluba, Gerard Lizard and Nadine Millot March, 2018 by InTech - 172 Pages ISBN 9789535139409
[/tab] [tab title=Communications] 44 conférences nationales et internationales dont: 5 présentations invitées avec des collaborateurs internationaux
Sélection récente:
    • Multifunctional SPIONs for bimodal imaging; L. Maurizi, G. Thomas, T. Courant, J. Boudon, M. Moreau, A. Oudot, C. Goze, P. Walker, F. Demoisson, F. Denat, F. Brunotte and N. Millot; IMAPPI Workshop 2018 ; Dijon, France; Juil. 2018
    • Innovative SPIONs for multimodal imaging: MRI/PET and MRI/optical imaging; J. Boudon, G. Thomas, L. Maurizi and N. Millot; ICONAN 2016; Paris, France; Sept. 2016
    • Nanoparticles as MRI contrast agent for early diagnosis of R.A.: effects of Amino-PVA coated SPIONs on CD4+ T cell activity; C. Strehl, L. Maurizi, S. Hermann, T. Häupl, H. Hofmann, F. Buttgereit and T. Gaber; EULAR 2016; London; UK; Juin 2016
    • In vivo tracking of MSC with SPION in a rat arthritis model; L. A. Crowe, A. Gramoun, F Schulze, L. Maurizi, H. Hofmann, A. Ode, G. Duda and J.-P. Vallée; ISMRM Workshop; Toronto, Canada; Juin 2015
    • Nanomedicine: applications of nanoparticles; L. Maurizi; Hôpital Jules Gonin; Lausanne, Switzerland; Jan. 2015; conférence invitée
    • Coating effects on nanoparticles proteins adsorption and biodistribution; L. Maurizi, U. Sakulkhu, M.-G. Ollivier Beuzelin, A. Gramoun, J.-P. Vallée and H.Hofmann; Nano-Thailand 2014; Pathumthani, Thailand, Nov. 2014
[/tab] [tab title=Enseignements]
    • Projets encadrés en deuxième cycle: 5ème année école d'ingénieur: ESIREM (École supérieure d'ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique)
    • Co-encadrements de doctorat: 3 projets (8 publications)
    • Direction de Master 2: 8 projets (3 publications)
    • Direction de Master 1 et Licence: 15 projets (3 publications)
[/tab] [/tabs]
carriere:
Researchgate profile De formation ingénieur en génie des procédés, j’ai obtenu en 2010 une thèse de doctorat en chimie-physique sur la synthèse et la caractérisation de nanoparticules pour applications biomédicales. Tout en approfondissant mes compétences en nanoparticules j’ai acquis de nouveaux savoirs sur les thématiques de toxicité et de comportements biologiques des nanohybrides à visées médicales. Avec mes expériences postdoctorales de 2011 à 2016 notamment à l’EPFL, j’ai continué à m’intéresser aux développements de méthodes de synthèses et d’analyses de nanomatériaux de type "GMP-like" pour répondre aux exigences pharmaceutiques et médicales. J’ai aussi plus orienté ma recherche vers l’étude et la compréhension du rôle de la physico-chimie des nanoobjets sur le monde du vivant et plus particulièrement leurs interactions avec les protéines des milieux biologiques : la "Protein Corona". Cette thématique est le moteur de ma recherche actuelle au laboratoire ICB.
Carrière en détails
2007-2010: Suite à une formation d’ingénieur en génie des procédés de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), j’ai commencé une thèse de doctorat en chimie physique au laboratoire ICB sur l’Elaboration de nanoparticules fonctionnelles: applications comme agents de contraste en IRM. Ma recherche s’articulait alors sur la synthèse de nanoparticules magnétiques par voie chimie douce et hydrothermale en continu avec contrôle des propriétés physicochimiques par des caractérisations systématiques. La surface de ces nanoparticules a ensuite été modifiée et fonctionnalisée pour les rendre biocompatibles, non toxiques et ciblantes dans le but d’être utilisées comme agents de contraste en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM). 2011-2015: J’ai travaillé durant 4 ans au sein de l’équipe du Pr. Hofmann à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) dans le cadre du projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques. Ma recherche a été centrée d’une part sur la reproductibilité et le scale-up de synthèses et de méthodes pour répondre aux enjeux biomédicaux. D'un autre côté, j'ai étudié les interactions entre les nanoparticules et les protéines dans le but de mieux comprendre leurs comportements biologiques, domaine scientifique plus communément appelée la "Protein Corona". 2015-2016: Suite à ces projets, j‘ai continué ma recherche à Dublin City University (Pr. Dermot Brougham) dans le cadre du projet européen UNION. Puis, à l’Université de Basel (Pr. Cornelia Palivan), j'ai travaillé sur un projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research). Le but de ces deux projets étaient majoritairement le développement de solutions physico-chimiques de types "nano-flowers" ou "nano-vesicles" pour les applications biomédicales. Depuis fin 2016: Je suis recruté au sein de l’équipe du Pr. Nadine Millot du département nanonosciences du laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne en tant que chargé de recherche du CNRS pour poursuivre ma thématique de recherche sur le développement de solutions nanomédicales et la compréhension de leurs comportements biologiques.

Principaux domaines de compétences
  • Contrôle de la physico-chimie des nanomatériaux
Plus de détails
  • Synthèse de nanoparticules inorganiques de (SPIONs, TiONTs, AuNPs, polymersomes).
  • Contrôle de la taille, du degré d’oxydation, de la composition et de la morphologie des nanoparticules.
  • Développement de méthodes reproductibles et de "scale-up" pour les nanomatériaux
  • Modification de surface des nanomatériaux pour le biomédical "GMP-like"
Plus de détails
  • Modification de surface des nanoparticules pour les rendre biocompatibles (polymères, systèmes cœur/coquille, molécules organiques…).
  • Fonctionnalisation de nanohybrides avec molécules ciblantes ou pour détections bimodales.
  • Méthodes reproductibles et compatibles avec applications in vitro et in vivo et études de pharmaco-cinétiques.
  • Interactions biologiques des nanomatériaux
Plus de détails
  • Etudes des comportements biologiques des nanoparticules telles que la cytotoxicité, les interactions cellulaires et la biodistribution.
  • Développement de méthodes d’analyses innovantes des nanohybrides pour les études biologiques.
  • Compréhension du rôle de la physico-chimie des matériaux sue les interactions nanoparticules / protéines: Protein Corona
projets:
Projets en cours
  • 2017-2018 au CNRS: Projet BQR (Bonus Qualité Recherche): Interactions in vivo des nanoparticules biocompatibles avec les protéines biologiques : influences sur la biodistribution
Projets principaux terminés
  • De 2011 à 2014 à l'EPFL: Projet européen FP7 Nanodiara sur le développement d’outils nanotechnologies pour la détection et la thérapie des pathologies arthritiques.
Plus de détails
Description du projet: Malgré l’amélioration des traitements pour l’arthrite rhumatoïde (RA), il n’existe aujourd’hui que peu de traitement pour l’ostéo-arthrite (OA). RA se développe dans 1% de la population et OA a une fréquence de l’ordre de 12%. Pour que les traitements soient efficaces, leurs détections précoces sont primordiales. L’objectif principal du projet NanoDiaRA a été le développement d’outils diagnostic issus des nanotechnologies pour détecter précocement ces pathologies. Des nanoparticules ont été choisies pour être utilisées comme agents de contraste en imagerie par résonance magnétique (IRM) et pour cibler spécifiquement les zones d’inflammation et ainsi améliorer l’administration des antiinflammatoires tout en diminuant leurs effets indésirables. Un outil diagnostic de détection des biomarqueurs spécifiques aux pathologies arthritiques basé sur des nanoparticules couplées à des microréacteurs a également été développé pour des essais immunologiques améliorés et plus sensibles.Le projet NanoDiaRA était divisé en 9 work packages. Work Packages de recherche: WP 1: Particle coating and functionalisation and novel equipment for coating and separation WP 2: Inflammation and tissue damage detection by cell and tissue tracking and molecular MRI based imaging WP 3a: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: targets, antibodies and peptides WP 3b: New Biomarker/ligand and antibody detection and development: Clinical relevance WP 4: Development of bioassays WP 7: Toxicity Work Packages de support: WP 5: Scientific Coordination and Data Management WP 6: Ethical, Legal, and Social Aspects, Technology Assessment (ELSI) WP 8: Dissemination of Results and Foreground, Communication, Education & Training WP 9: Management
  • En 2016 à l'Université de Basel: Projet suisse NCCR (National Centres of Competence in Research) Molecular Systems Engineering sur le développement de systèmes moléculaires complexes se rapprochant des systèmes cellulaires
Plus de détails
Description du projet: Ce projet NCCR regroupait des domaines multidisciplinaires allant de la chimie à la biologie en passant la physique, l'informatique ou les biostatistiques. L’objectif principal de ce projet "Molecular Systems Engineering" était de créer des agencements moléculaires complexes pour imiter la nature et notamment les réactions cellulaires. De tels systèmes peuvent être utilisés pour des productions industrielles de molécules organiques (enzymes par exemple) ou pour contrôler les systèmes cellulaires pour des applications en santé.Le projet Molecular Systems Egineering était divisé en 4 Work Packages: WP 1: Molecular modules WP 2: Molecular systems WP 3: Molecular factories WP 4: Cellular systems
communications:
44 conférences nationales et internationales dont: 5 présentations invitées avec des collaborateurs internationaux
Sélection récente:
    • Multifunctional SPIONs for bimodal imaging; L. Maurizi, G. Thomas, T. Courant, J. Boudon, M. Moreau, A. Oudot, C. Goze, P. Walker, F. Demoisson, F. Denat, F. Brunotte and N. Millot; IMAPPI Workshop 2018 ; Dijon, France; Juil. 2018
    • Innovative SPIONs for multimodal imaging: MRI/PET and MRI/optical imaging; J. Boudon, G. Thomas, L. Maurizi and N. Millot; ICONAN 2016; Paris, France; Sept. 2016
    • Nanoparticles as MRI contrast agent for early diagnosis of R.A.: effects of Amino-PVA coated SPIONs on CD4+ T cell activity; C. Strehl, L. Maurizi, S. Hermann, T. Häupl, H. Hofmann, F. Buttgereit and T. Gaber; EULAR 2016; London; UK; Juin 2016
    • In vivo tracking of MSC with SPION in a rat arthritis model; L. A. Crowe, A. Gramoun, F Schulze, L. Maurizi, H. Hofmann, A. Ode, G. Duda and J.-P. Vallée; ISMRM Workshop; Toronto, Canada; Juin 2015
    • Nanomedicine: applications of nanoparticles; L. Maurizi; Hôpital Jules Gonin; Lausanne, Switzerland; Jan. 2015; conférence invitée
    • Coating effects on nanoparticles proteins adsorption and biodistribution; L. Maurizi, U. Sakulkhu, M.-G. Ollivier Beuzelin, A. Gramoun, J.-P. Vallée and H.Hofmann; Nano-Thailand 2014; Pathumthani, Thailand, Nov. 2014
publications:
ORCID number: 0000-0002-6346-7623 Google scholarscopus.com/authid/detail.uri ResearcherID: E-3606-2016 Scopus: 40262179400 31 articles dans des journaux à comité de lecture 3 actes de conférences internationales 2 chapitres de livre Liste détaillée
[iframe src="/publications/membres/MAURIZI_Lionel.html" width="100%" height="500"]

Publications les plus représentatives
    • Easy Route to Functionalize Iron Oxide Nanoparticles via Long-Term Stable Thiol Groups, Langmuir, 25, (16), 8857–8859, 2009 (DOI: 10.1021/la901602w)
    • One step continuous hydrothermal synthesis of very fine stabilized superparamagnetic nanoparticles of magnetite, Chemical Commununications, 47, (42), 11706-11708, 2011, (DOI:10.1039/C1CC15470B)
    • Protein Corona Composition of Superparamagnetic Iron Oxide Nanoparticles with Various Physico-Chemical Properties and Coatings, Scientific Reports, 4, 5020, 2014 (DOI: 10.1038/srep05020)
    • Ex situ evaluation of the composition of protein corona of intravenously injected superparamagnetic nanoparticles in rats, Nanoscale, 6, (19), 11439-11450, 2014 (DOI: 10.1039/C4NR02793K)
    • Significance of surface charge and shell material of Super-paramagnetic Iron Oxide Nanoparticles (SPIONs) based core/shell nanoparticles on the composition of the protein corona, Biomaterials Science, 3, (2), 265-278, 2015 (DOI: 10.1039/C4BM00264D)
    • Beyond unpredictability: the importance of reproducibility in understanding the protein corona of nanoparticles, Bioconjugate Chemistry, 29 (10), 3385-3393, 2018 (DOI: 10.1021/acs.bioconjchem.8b00554)

Chapitres de livre
Nanoparticles in the Lung: Environmental Exposure and Drug Delivery Edited by Akira Tsuda and Peter Gehr Section VI: Special Issues / Chapter 16: Physicochemical, Colloidal, and Transport Properties (pages 251-266) Heinrich Hofmann, Lionel Maurizi, Marie-Gabrielle Beuzelin, Usawadee Sakulkhu and Vianney Bernau December 19, 2014 by CRC Press - 403 Pages ISBN 9781439892794 - CAT# K14165
Unraveling the Safety Profile of Nanoscale Particles and Materials - From Biomedical to Environmental Applications Edited by Andreia C. Gomes and Marisa P. Sarria Chapter 2: Toxicological Risk Assessment of Emerging Nanomaterials: Cytotoxicity, Cellular Uptake, Effects on Biogenesis and Cell Organelle Activity, Acute Toxicity and Biodistribution of Oxide Nanoparticles (pages 17-36) Lionel Maurizi, Anne-Laure Papa, Julien Boudon, Sruthi Sudhakaran, Benoit Pruvost, David Vandroux, Johanna Chluba, Gerard Lizard and Nadine Millot March, 2018 by InTech - 172 Pages ISBN 9789535139409
enseignements:
    • Projets encadrés en deuxième cycle: 5ème année école d'ingénieur: ESIREM (École supérieure d'ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique)
    • Co-encadrements de doctorat: 3 projets (8 publications)
    • Direction de Master 2: 8 projets (3 publications)
    • Direction de Master 1 et Licence: 15 projets (3 publications)
administration:
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
switch:
1
kc_raw_content:

Log In

Create an account