• Français
  • English
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Science participative : une chute de météorite dans le Jura

Tags :

Dans la nuit du 16 février 2020 à 21h22, cinq témoins visuels et deux caméras du réseau FRIPON (Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network) ont détecté le passage d’un bolide très brillant passant dans le ciel franc-comtois. La couverture nuageuse de cette nuit là n’a pas permis d’obtenir davantage de données mais, grâce à ces informations, le réseau FRIPON-Vigie Ciel (www.vigie-ciel.org) a tout de même pu déterminer la trajectoire du bolide, qui aurait abouti à la chute d’une météorite entre Dijon et Besançon.

Les deux caméras ayant observé le phénomène sont situées à Dijon (installée au-dessus du laboratoire ICB, sur le toit du bâtiment Sciences Mirande) et à Chalon-sur-Saône.

Nul besoin d'être chercheur pour aider la science

Le programme de sciences participatives Vigie-Ciel a développé un réseau de relais et de participants formés à travers la France, capables de s’organiser lors d’une chute détectée par le réseau FRIPON afin de rechercher les météorites. La situation sanitaire actuelle et le peu de témoignages reçus ont retardé l’estimation de la zone de chute et la mise en place des recherches sur le terrain. Néanmoins, le relais Vigie-Ciel de Besançon alerté début Mai a organisé une journée de recherche ce samedi 16 Mai après avoir obtenu l’accord des propriétaires des terrains concernés. Deux équipes de dix chercheurs se sont rendus sur les lieux.

Les « cueilleurs de météorites » ont sillonné les champs tout en respectant un protocole établi grâce à l’expérience acquise lors des premières recherches test de météorites des dernières années. Le protocole stipule que la recherche est coordonnée par un relais local FRIPON/Vigie-Ciel (voir carte des relais sur vigie-ciel.org) et est effectuée par des participants ayant suivi une formation préalable. La recherche se fait par petits groupes sur les terrains pour lesquels une autorisation a été obtenue. Un certain nombre de précautions sont mises en œuvre, comme le fait de ne pas utiliser d’aimants afin de ne pas perturber la mémoire magnétique des météorites qui pourraient être retrouvées.

Les habitants de la région ont pu être sensibilisés au programme de recherche et de sciences participatives FRIPON/Vigie-Ciel. Ils sont invités à ouvrir grand les yeux lors de leurs balades pour éventuellement reconnaître ces roches particulières et, en cas de découverte, contacter le relais le plus proche.

Et si vous participiez vous aussi à la recherche scientifique ? 

Si vous voyez un bolide dans le ciel, signalez-le sur : vigie-ciel.imo.net

  • Pour suivre l’actualité du projet FRIPON/Vigie-Ciel, et être contacté en cas de formation ou de chute dans la région, inscrivez-vous ici
  • Si vous voulez participer à la recherche de cratères d’impact, connectez-vous sur : vigie-cratere.org
  • Pour les plus curieux, c'est par ici
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Log In

Create an account