• Français
  • English
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Les modèles climatiques : mesurer et modéliser l’atmosphère

Tags :

Le changement climatique est désormais un sujet de société majeur, préoccupant scientifiques, politiques et citoyens. Mais comment fait-on pour mesurer et surtout pour prédire l’augmentation de température de notre atmosphère ? Sur quoi se basent les modèles climatiques qui sont à la base des rapports du GIEC ? Au-delà des modèles, ces rapports sont en fait le résultat d’une longue chaîne de recherche, impliquant de nombreux scientifiques de domaines différents.

Theconversation.com – Vincent Boudon & Cyril Richard

A l’occasion de la Fête de la Science 2020, Vincent Boudon et Cyril Richard, chercheurs au laboratoire ICB, ont publié un article « Les sciences cachées derrière les modèles climatiques » sur le site internet The Conversation.

Le changement climatique est l’un des problèmes majeurs de notre siècle. Il devient alors primordiale pour les scientifiques de modéliser l’ensemble des processus du système climatique pour comprendre et anticiper le climat. Ces modèles climatiques, outils numériques basés sur des équations mathématiques, prennent en compte les principes fondamentaux de la conservation de la masse, de l’énergie, de l’eau et de la quantité de mouvement.

Au laboratoire ICB, l’équipe SMPCA tente de comprendre les interactions entre les molécules et le rayonnement du Soleil. Une compréhension cruciale et précise :

Nos modèles, destinés à prédire comment les molécules vont absorber et émettre de la lumière (ce qu’on appelle la « spectroscopie moléculaire ») sont ensuite injectés dans les calculs de transfert radiatif, qui sont eux-mêmes inclus dans les modèles atmosphériques à l’échelle planétaire.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Log In

Create an account