Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau kit ICB

Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne

| Partager :
Share |

Toutes les actualités du laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne

Une doctorante de l'ICB en demi-finale de MT180

MT180 Besançon 2018 Francois Jouffroy UTBM UBFC

Ils étaient 10. Dix doctorants de Bourgogne-Franche-Comté à se présenter en finale du concours régional "Ma thèse en 180 secondes", lundi 19 mars, dans la salle du Kursaal de Besançon.

Parmi les participants, deux doctorantes du laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, basées à Sévenans, Lucille Despres et Alicia Annovazzi.

Le principe est simple : présenter en 180 secondes – pas une de plus ! – son sujet de thèse, avec pour seule aide une unique diapositive. Un défi périlleux que les deux doctorantes ont saisi comme un challenge personnel. "Je déteste parler en public, ça me fait des plaques rouges sur la peau et j’ai la voix qui tremble… mais j’ai l’impression de m’être bien débrouillée ce soir !", raconte après coup Lucille Despres, qui termine à la deuxième place du concours.

L’objectif de "Ma thèse en 180 secondes" est de permettre au grand public de comprendre, à travers le travail des doctorants, les défis technologiques et sociétaux de demain. Si un intitulé comme celui de la thèse d’Alicia Annovazzi, "Analyse de l'influence de l'atmosphère sur l'efficacité et la stabilité d'un procédé de fabrication métallique" a de quoi intimider, il devient très facile à comprendre après quelques explications. 

"On a rarement l’occasion de présenter au grand public nos recherches et nos résultats, c’était l’occasion avec MT180 de pouvoir synthétiser sa pensée pour qu’elle soit compréhensible pour tous", explique la doctorante. "Le plus dur c’est de poser les choses, d’expliquer simplement les éléments techniques de ma thèse, comme les barrières thermiques ou les superalliages", relate pour sa part Lucille Despres.  

MT180 Besançon 2018 2 Francois Jouffroy UTBM UBFC

Une expérience qui leur a donné envie d’être confrontées plus souvent à un public non-averti. "C’est à refaire, j’ai vraiment adoré le moment sur scène", constate Lucille Despres. Avec sa deuxième place, elle remporte son ticket pour retourner sur scène, à l’occasion de la demi-finale nationale Rendez-vous est donc donné pour continuer de partager le savoir scientifique, le mois prochain, à Paris. 

En savoir davantage sur le concours "Ma thèse en 180 secondes"

Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter

Cartographie Google map / uB

cnrs     Logo UTBM small  

Université de Bourgogne